Journées Européennes du Patrimoine et du Matrimoine

Journées Européennes du Patrimoine et du Matrimoine

24 juillet 2022 Les rdvs de la MJC Centre Social 0
Journées européennes du patrimoine et du matrimoine saumur

En partenariat avec Ville d’Art et d’Histoire de Saumur, nous participons aux Journées Européennes du Patrimoine et du Matrimoine sous le signe des femmes.

Samedi 17 septembre

Exposition « Qui est-ce ? »

Dans le parc de Verdun, retrouvez 8 silhouettes de femmes qui ont marqué l’histoire de Saumur et avec l’aide d’un QRCode vous pourrez découvrir leur histoire. Poursuivez votre découverte dans le hall de notre MJC Centre Social de Saumur ou d’autres portraits vous attendent sous forme de Broderie et en portraits animés. Seriez-vous les reconnaître ?

A 18 h : Anne Faucou Historienne Saumuroise viendra faire une causerie sur une femme illustre de Saumur portant le prénom d’un homme : Jean de La Brète, nom de plume d’Alice Cherbonnel, née à Saumur le 13 décembre 1858 et morte à Cizay-la-Madeleine le 23 août 1945. Elle était une écrivaine française de romans pour jeunes femmes.
Suivi d’un apéritif dînatoire.

A 20h15 : Pièce de Théâtre « Et si on parlait d’amour ? » de troupe Théâtre entre nous de Montreuil-Bellay.

Tarifs :

  • Adulte : 10 € 
  • Gratuit pour les -12 ans

 

Dimanche 18 septembre

Exposition « Qui est-ce ? »

Dans le parc de Verdun, retrouvez 8 silhouettes de femmes qui ont marqué l’histoire de Saumur et avec l’aide d’un QRCode vous pourrez découvrir leur histoire. Poursuivez votre découverte dans le hall de la MJC Centre Social de Saumur ou d’autres portraits vous attendent sous forme de Broderie et en portraits animés. Seriez vous les reconnaître ?

A 11h : Concert des « Chats noirs de Saumur » avec des chansons parlant des femmes

12h30 : Apéritif déjeunatoire

A 14h30 : Découverte taoïsme : 

« Le lien surprenant entre 12 saumuroises célèbres et leurs années de naissance » de Dominique Lestelle

« En choisissant douze Saumuroises aux profils très variés, nous avons constaté un lien surprenant entre ces profils et leur année de naissance. Chaque année correspond à des valeurs, à une sensibilité et des styles de vie que l’on retrouve tous les soixante ans. Et lorsque plusieurs de ces Saumuroises sont nées la même année, nous avons constaté de manière encore plus inattendue un très grand éventail de possibilités pour chacune, selon la manière dont elles combinent ces valeurs ou font vivre la sensibilité qui les habite. Un peu comme le joueur d’échec parvient, avec un nombre très limité de pièces, à exprimer d’une infinité de manières toute la richesse de sa personnalité».